Je me retrouve aujourd’hui  à la rue ?

1 seul numéro, le 115

Orientation sur les places vacantes d’hébergement en urgence.

Le 115 est un numéro gratuit qui permet d’obtenir une place d’hébergement en urgence sur toute l’île

Je suis sans logement dans les jours qui arrivent, qui dois-je contacter ?

En fonction de votre situation (âge, situation de familiale, projet  professionnel…), des solutions d’hébergement/ logement temporaire peuvent vous être proposé (Foyer d’hébergement, appartements collectifs ou individuels, pensions de famille…). Pour vous accompagner, vous pouvez vous informer auprès de votre mission locale, maison départementales, ccas de votre ville. Vous pouvez télécharger la liste des institutions qui peuvent vous accompagner. 

Je suis âgé entre 18 et 25 ans, je suis inséré dans une dynamique de formation/emploi, je perçois des ressources, puis-je obtenir un logement ?

Vous pouvez contacter un travailleur social des FJT pour une évaluation sociale.

Je suis célibataire et sans enfant.  J’accède à un logement, ai-je droit à l’allocation logement de la CAF?

Vous pouvez prétendre à l’Allocation Logement que vous soyez célibataire, en couple avec ou sans enfant. Le montant de l’allocation logement dépend de votre situation, de vos ressources et du logement. Il est possible de faire une simulation du montant de l’Allocation Logement directement sur le site de la CAF en cliquant ici.

Quelles sont les aides dont je peux bénéficier pour accéder à un logement?

Sur le département de l’Ile de la Réunion, il existe différentes aides en fonction de votre âge, de vos ressources et de votre situation. Pour connaître les aides, rendez-vous sur l’onglet AIDES du site.

 

A partir de quel âge puis-je signer un contrat de location?

Il est possible de signer un contrat de location à partir de la majorité soit 18 ans.

 

Je souhaite quitter mon logement, quel est le délai du préavis de départ?

S’agissant d’un logement meublé, tout locataire qui souhaite quitter le logement dispose d’un délai de préavis d’un mois.

Dans le cas d’un logement vide, le délai de préavis à respecter est en principe de trois mois, mais il peut être réduit à un mois dans certaines hypothèses visées à l’article 15 de la loi du 6 juillet 1989 :

  • Obtention d’un premier emploi en CDD ou en CDI ;
  • Mutation professionnelle imposée ou validée par l’employeur ;
  • Perte de son emploi dont le locataire n’est pas à l’initiative ;
  • Nouvel emploi consécutif à une perte d’emploi intervenant au cours du même bail ;
  • Être titulaire du Revenu de solidarité active.


Ne pas oublier d’envoyer votre demande de préavis par courrier avec Accusé de Réception.

Le robinet de mon évier fuit, la réparation est-il à la charge du locataire ou du propriétaire?

Si le problème est lié au changement du joint du robinet, celui-ci est à la charge du locataire car il correspond à des menus travaux dus à l’usure.

Dans le cas du changement de robinet, la réparation est à la charge du propriétaire. Vous pouvez retrouver la liste exhaustive des réparations locatives en consultant le guide de réparations locatives de l’OFIM .

 

 

J’accède à un logement meublé, qu’elle est la durée du contrat de location?

Le locataire d’une location meublée bénéficie d’un contrat établi par écrit d’une durée d’un an. À la fin du bail et à défaut de congé donné par le bailleur ou le locataire ou de proposition de renouvellement, le bail est reconduit automatiquement et dans les mêmes conditions pour un an. Si le locataire est étudiant, la durée du bail peut être réduite à 9 mois.

 

 

Je souhaite quitter mon logement

Vous pouvez à tout moment résilier votre bail à condition de respecter un préavis. Pour les logements meublés, le délai de préavis est d’un mois. Pour les logements vides, il est de 3 mois en temps normal ou de 1 mois si vous êtes dans l’une des situations de préavis réduit ci-dessous.

Une fois votre préavis déposé, vous pouvez toujours négocier avec votre bailleur d’anticiper votre départ, si celui-ci accepte un nouveau locataire, ou qu’il exécute de lourds travaux de rénovation.

Le congé doit être donné au bailleur via une lettre recommandée avec accusé de réception, ou en main propre contre émargement ou récépissé. La durée du préavis prend effet à partir de la date de réception du courrier, ou de signature du récépissé par le bailleur.

En cas de préavis réduit, vous devez préciser dans votre lettre de dédite les raisons qui vous permettent d’en bénéficier, parmi celles mentionnées, et fournir les justificatifs adaptés.

Pendant la période de préavis, vous devez continuer de payer les loyers et charges, et vous avez l’obligation de laisser visiter votre logement dans la limite de 2 heures par jour (les jours ouvrables).

Certains manquements graves du bailleur (insalubrité du logement notamment) peuvent parfois justifier le départ du locataire sans préavis. Renseignez-vous auprès du CLLAJ ou de l’ADIL (Agence Départementale pour l’Information sur le Logement)

 

Mon propriétaire met fin au contrat de location

Votre propriétaire peut résilier le bail pour plusieurs motifs :

  • Il souhaite habiter (résidence principale) le logement et/ou y loger ses proches.
  • Il souhaite vendre le logement.
  • Il invoque, en fin bail, un motif légitime et sérieux justifiant sa volonté de mettre fin au contrat : troubles de voisinage causés par le locataire, retards répétés de paiement de loyer,…

Le propriétaire doit respecter un préavis de 6 mois avant la fin du bail, en vous informant par lettre recommandée avec accusé de réception ou remise contre récépissé, des raisons du congé et en joignant les justificatifs adaptés.